Jean-Jacques Le Barbier

Rouen, 1738 – Paris, 1826

 

Un Canadien et sa femme pleurant sur le tombeau de leur enfant, 1781

 

Plume et encre de Chine, aquarelle

375 x 260 mm

 

Au Salon de 1781, Le Barbier expose un tableau remarqué, intitulé Un Canadien et sa femme pleurant sur le tombeau de leur enfant, aujourd’hui conservé au musée des Beaux-Arts de Rouen. Le livret du salon explicite ainsi le sujet : « Les Canadiens aiment si fort leurs enfants que l’on a vu quelquefois deux époux, six mois après la mort de leur enfant, aller pleurer sur son tombeau et la mère y faire couler du lait de ses mamelles ». Ce sujet, étrange et nouveau, est tiré de l’Histoire philosophique et politique des établissements et du commerce des Européens dans les Deux-Indes de T. Raynal, publié à Genève en 1780. Le Canada, ou Nouvelle-France, a été un établissement français à partir de 1620, avant d’être cédé à l’Angleterre à la fin de la guerre de Sept Ans en 1763 Mais Le Barbier entend surtout profiter de l’engouement récent pour les sujets pris dans l’histoire des Amériques : la France se trouve en effet engagée dans la guerre d’Indépendance des Etats-Unis d’Amérique depuis l’arrivée de son corps expéditionnaire en juillet 1780. Notre dessin, qui présente quelques différences avec la toile du Salon, est probablement un riccordo de la composition, destiné à un collectionneur.