Rodolphe Bresdin

Ingrandes-sur-Loire, 1822 – Sèvres, 1885

 

Une Ville dans la montagne

 

Plume et encre de Chine sur papier calque contrecollé

90 x 189 mm

Annoté en bas à gauche : clair

Cachet RB ft, apposé par Paul Bresdin sur le support (Lugt non décrit)

 

Provenance

Atelier de l’artiste

Paul Bresdin, fils de l’artiste

 

Bien qu’il ait voyagé sa vie durant, de Paris à Bordeaux, de Toulouse à Montréal, Bresdin a cependant peu dessiné d’après nature. Avec son talent d’observation passé au filtre de son imagination, il invente des paysages fantastiques comme celui-ci. La majorité des dessins connus de l’artiste sont sur papier calque transparent. Si la plupart de ces dessins sont des copies d’illustrations de revues ou de livres dont il voulait s’inspirer, ce n’est cependant pas le cas de sa série de dessins de paysage où l’on retrouve son trait personnel, composé de petits traits bouclés. C’est dans ces dessins, qui montrent bien l’appartenance de Bresdin au mouvement romantique, que l’on décèle le plus l’influence des artistes contemporains comme Louis Adolphe Hervier, Charles Jacque ou Eugène Isabey.