Charles Meryon

Paris, 1821 – Saint-Maurice, 1868

 

Le Petit Pont, 1850-1861

 

Eau-forte originale, 260 x 187, marges 311 x 239.
(Delteil-Wright 24, Scheiderman 20 iv/ix)
Très belle et rare épreuve du quatrième état (sur 9) avec les traits de pointe sèche dans le ciel à droite, les traces de l’étau dans la marge inférieure et avant de nombreux travaux et la publication dans L’Artiste en 1858, imprimée sur vergé.

Filigrane : Coq.


Provenance

Marque de collection non identifiée (Lugt 2074)


A propos de cette planche, il faut citer les remarques faites par Ph. Burty dès 1863 : « Les tours de Notre-Dame, qui s’élèvent au-dessus de la composition, sont beaucoup trop hautes, eu égard à leur dimension réelle et aux lois de la perspective. Nous aurions plus d’une fois à signaler cette erreur, si elle n’était pas complètement volontaire et en résumé parfaitement acceptable. M. Meryon n’a point la prétention que ses planches aient la froide exactitude de l’épreuve photographique. » (Ph. Burty, « L’œuvre de Charles Meryon », Gazette des Beaux Arts, juillet 1863, p. 79) ainsi que la lettre de Charles Baudelaire relatant une de ses rencontres avec l’artiste : « Il [Meryon] m’a fait remarquer, dans une autre de ses planches [Le Petit Pont], que l’ombre portée par une des maçonneries du Pont Neuf sur la muraille latérale du quai représentait exactement le profil d’un sphinx – que cela avait été, de sa part, tout à fait involontaire, et qu’il n’avait remarqué cette singularité que plus tard, en se rappelant que ce dessin avait été fait peu de temps avant le Coup d’Etat (du 2 décembre 1851). Or le Prince [Napoléon III] est l’être actuel qui, par ses actes et par son visage, ressemble le plus à un sphinx. » (E. Crépet, Charles Baudelaire, Œuvres Posthumes, 1887, p. 193).


Le tirage peut être daté autour de 1855 et selon J. Burke, les tirages antérieurs à celui de L’Artiste ont été réalisés par l’artiste lui-même. Dans notre épreuve, les légers traits de pointe sèche dans le ciel en haut à droite, rapidement usés, sont bien visibles.