Charles Maurin

Le Puy, 1856 – Grasse, 1914

 

Jean Richepin, vers 1892

 

Bois original, 231 x 181 mm, coupé après le trait carré

(Goldschmidt 39, Fréchuret 752, Charles Maurin, un symboliste du réel 58-59)

Belle épreuve imprimée en deux tons de noir et gris

Provenance : atelier de l’artiste ; par descendance, collection particulière

 

Souvent décrite comme un portrait de Marcelin Desboutin, cette planche représente plutôt l’écrivain Jean Richepin (1849-1930) dont Maurin avait peint le portrait en 1885. Les épreuves sont habituellement imprimées en noir, quelques rares exemplaires étant imprimés en couleurs. Notre épreuve, imprimée en deux tons, est le seul exemple connu de ce tirage.